El Botcho

El Botcho, chronique (2015)

« Toulon, son soleil, son marché provençal, son port militaire, ses bars de marins où il fait bon le câlin facile. Les années FN… Toulon, terre aride pour les musiciens, désert (mexicain) pour une scène musicale indé.
Mais, à l’instar de l’agave, cette plante venue du Mexique qui s’est acclimatée aux côtes méditerranéennes et croît lentement pour magnifiquement fleurir au bout de plusieurs années, les membres d’El Botcho ont su attendre au mauvais endroit, refusant tout fatalisme, niant le déterminisme
géographique, le bon moment pour livrer leur premier album au titre évocateur : In the wrong place at the right time.
Sous le haut patronage de Pavement, The Shins et Blur, cet opus ambitieux parcourt toutes les frontières de la pop pour y chercher la quintessence – dès le premier morceau éponyme. Que ce soit à travers un hommage grinçant à Suzanne Boyle dans l’ultra efficace Suzanne , l’insaisissable et envoutant Wild Style ou encore le so british Leaving all behind avec ses chœurs gracieux, In the wrong place at the right time est une très belle réussite. »

http://www.elbotcho.com/

Sur le même thème:
El Botcho, chronique (2015)

Publicités