Hubrecht

« Un soir d’avril au théâtre de l’Orme je suis partie en voyageur avec le chanteur- auteur- compositeur Matthieu Hubrecht. Sa voix profonde, sa guitare aux accents mélancoliques et organiques de la vie dans tous ses états m’ont transportée dans ses errances nocturnes et intimes. Paris, Perce-neige…bouleversantes chansons qui nous demandent de rêver encore et encore et de réinventer notre féerie! Avec Hubrecht , on se laisse partir vers d’autres contrées, indicibles ou invisibles mais qui lient le coeur et le corps pour une fleur au fusil, comme avant, comme avant… Les textes s’attachent à la poésie intime et surtout à l’humain, et il n’est pas étonnant que Hubrecht soit passionné de Prevert et Dostoîevski. J’aime ces chansons profondément et si Hubrecht revendique l’ennui, cela est pour créer et ouvrir l’imaginaire des autres. Les spectateurs qui, en silence écouteront Hubrecht, émus reviendront encore et encore. Les talents sont souvent trop discret. SVP écoutez! » Farré Christine

Sur le même thème :
Hubrecht: sensibilité, poésie et intensité..

Publicités