]Di@ph[

photo-studio-diph

Diaph : nom masculin (bas latin diaphragma, du grec diaphragma, -atos, cloison), abréviation. 1/Dispositif limitant le diamètre d’un faisceau lumineux entrant dans un appareil optique ou photographique. 2/Muscle très large et mince qui sépare le thorax de l’abdomen. Sa contraction provoque l’augmentation de volume de la cage thoracique et, par suite, l’inspiration…
]Di@ph[ est un homme-orchestre qui compose une musique électronique à la fois puissante, aérienne et expérimentale, aux tendances indus et post-rock. Il puise son inspiration dans des groupes et registres très éclectiques, de Radiohead à Cult of Luna, en passant par Ez3kiel, Nine Inch Nails, the Notwist, ou encore Massive Attack.
Romain Chacornac, 31 ans, a toujours grandi a côté d’un piano, que ce soit sur l’instrument familial ou le sien. Passionné par la musique, et plus particulièrement par la chaleur et la qualité du gros son analogique, il achète deux claviers de collection complémentaires et trouve une alchimie singulière entre un clavier monophonique et un clavier polyphonique des années 80. Équipé de ses instruments, il a lancé ce projet solo après avoir enregistré deux albums et sillonné les routes de France avec un groupe de death métal atmosphérique nommé Aabsinthe, au sein duquel il occupait le poste de claviériste. Lors de son départ de cette formation, il s’est enfermé dans son home studio pour composer une première démo à l’aide de ses différentes machines et de son piano.
En 2015, il décide de se lancer pour le live en réalisant une résidence au Fil, Scène de Musiques Actuelles de Saint-Etienne. Ce premier travail de test donne lieu à un enregistrement live de la démo baptisée Mahâbhârata, réalisée par Grégory Aliot, en charge des studios de la structure. De cette première collaboration émerge l’idée d’un EP enregistré dans des conditions professionnelles à l’Ohmnibus Studios.
Evoluant jusqu’à présent en autoproduction, et grâce au soutien de la Ville de Saint-Etienne, de la SMAC ligérienne Le Fil et de l’association stéphanoise 1001 Bass, il a réussi à réunir les moyens suffisants pour développer son projet.

Sortie web de l’EP : 15 août 2016 (18 plateformes streaming : iTunes/Apple music, Deezer, Spotify, Google music, Fnac jukebox, Amazon music, Shazam, et bien d’autres…)
Sortie du disque : septembre 2016

13754082_831360440299431_5984701408149430837_n

http://www.facebook.com/Diaphmusic/