Mathis

Après plusieurs années à apprendre et à jouer de la guitare seul dans sa chambre, comme des milliers d’adolescents, Mathis fonde son premier groupe au lycée, entouré de ses meilleurs amis. Alors guitariste soliste, cette expérience se poursuivra dans différentes formations lyonnaises de reprises blues-rock (Uma, puis Poker) lui permettant de rencontrer de nombreux musiciens et de faire ses premiers pas sur scène. En 2004, il fonde Plasticine, groupe de reprises rock, dont il est à la fois le guitariste et le chanteur. Pendant 3 ans, cette formation jouera dans toutes les salles qui comptent sur la région lyonnaise, en groupe complet, ou en version acoustique à deux guitaristes.

Puis, progressivement, le projet s’essouffle. Quelque part, déjà, un autre répertoire se profile, ainsi que la volonté de produire des chansons plus personnelles.

Pendant toutes ces années de « chanteur de bar », Mathis ne mettra jamais en lumière ces chansons (« cela me semblait en contradiction avec la musique que nous jouions »), sauf à quelques rares exceptions, lors de concerts acoustiques, qu’il effectuait alors en solo après la dissolution de son dernier groupe. Après plusieurs années dans l’ombre, ce n’est qu’en 2010 que le projet d’enregistrer un premier album prend forme. Mathis compose et produit de plus en plus de maquettes, et l’évidence apparait : ces chansons méritent un meilleur sort que de rester confinées chez leur compositeur.

http://www.mathisweb.fr/

Sur le même thème:
Mathis, l’interview (2014)

Publicités