Tazieff

Tazieff distille des harmonies sombres et mystérieuses. Un rock puissant qui souffle le chaud et le froid. Les mélodies sont addictives et l’on passe en un instant d’une force brute à une finesse insoupçonnée. Les influences défilent : Radiohead, Tom Waits, dEUS, Joy Division et Massive Attack, mais la saveur reste unique.
Avec Tazieff, il n’y a pas de joie sans peine, de tempête sans calme, de jouissance sans bonne fessée.

Formé fin 2010, Tazieff commence à travailler dans son studio de Gennevilliers. Les compositions prennent corps lors d’une résidence dans une boîte de nuit désaffectée, au pied des volcans auvergnats.
Sélectionné en 2012 par le dispositif Träce du Réseau 92 et accompagné par le Centre Barbara FGO, Tazieff investit de nombreuses salles parisiennes, comme le Nouveau Casino et le Point Ephémère. Soutenu par le Conseil Général des Hauts-de-Seine, le groupe participe également au Festival BBmix, en y partageant l’affiche avec Lee Ranaldo (Sonic Youth), et au Festival Chorus.

Tazieff enregistre son EP en mars 2014 aux Studios Midilive et confie le mixage à Peter Deimel (The Kills, Anna Calvi, dEUS). Début décembre, le groupe dévoile un premier extrait, « The Line », au travers d’un clip onirique et envoûtant, avant la sortie officielle de « By the Kingdom » au printemps 2015.

Sur le même thème:
Tazieff, chronique (2012)

Publicités