– P A R T E N A I R E S –

12705560_776580272441532_1076319967878285337_n« Bulle de Zic est un webzine trimestriel consacré aux artistes méconnus à majorité émergents dans tous styles de musique confondus.
Ce sont des coups de cœur indépendants soit nous choisissons parmi les différentes propositions que l’on reçoit. Dans un premier temps, fédérer encore plus de monde autour notre projet et nous faire connaître. Le but est de promouvoir la culture et les artistes, nous avançons pas à pas mais nous avançons. »


14322257_1207326692672562_923665288824729879_n« Cacofonix est une association qui a pour but de promouvoir la musique et la culture au travers d’évènements originaux, dans une ambiance sympathique et conviviale.
L’objectif est de pouvoir devenir gage de qualité aussi bien pour les artistes que nous programmons que pour le public. Nous voulons que les groupes puisse jouer dans les meilleurs conditions possible, aussi bien techniques que humaines. Nous voulons leur apporter un soutient médiatique populaire et artistique pour les aider dans leur développement. Nous souhaitons qu’un groupe jouant pour Cacofonix puisse augmenter sa visibilité au yeux du public. Pour le public notre objectif est de représenter un gage de qualité musical qui garantisse a n’importe quel auditeur un bon moment. »


1014096_631795923534494_1879903782_n« D&M, c’est à la base Lucie et Julien, deux fous de musique qui ont décidé de simplifier la vie des artistes. D&M est avant tout présent pour donner un coup de main aux artistes. Bien que nos services soient payants, nous nous efforçons de rester abordables. D’un côté, c’est vraiment compliqué de faire sa place dans ce milieu et surtout d’y rester ! De l’autre, il y a énormément de moyen d’y parvenir, c’est un travail très long, mais il ne faut pas se décourager, il y a encore de la place ! Nous avons découvert énormément de groupes, beaucoup mérite un « Taratata » et un peu plus de considération. »


12717734_927865273995869_420341971409007914_n« DSIH c’est comme la face cachée de la House, le lien entre l’esprit Rock, Punk de la techno et le côté Fun happy de la house. Avant tout nous sommes un trio de noctambules, et rien de tel que d’organiser les soirées pour continuer à sortir la nuit. Nous étions 2 au départ avec chacun notre personnalité, l’une happy et l’autre plus sombre mais on finit toujours par se rejoindre. Miss Lucy qui s’occupait des visuels est arrivée aux platines quelques mois plus tard en y apportant sa touche girly dans 2 univers pouvant parfois s’entrechoquer. Chaque soirée se décline sous différents thèmes car cela correspond à nous et à nos différentes influences. DSIH rassemble toutes nos influences, c’est un éventail plus large et moins spécialisé tout en restant dans la musique électronique. La qualité vaut mieux que la quantité, c’est pour cela qu’on a décidé de faire une pause de quelques mois avec DSIH afin de faire le point sur ce qui nous a plu et déplu tout au long de ces 2 dernières années. La difficulté réside dans le fait que les gens ne nous appartiennent pas et qu’il peuvent décider d’être là ou pas. On ne peut jamais prévoir à l’avance même après avoir fait une excellente communication. Nous sommes DJ’s et organisateurs pas faiseurs de miracles. Amour gloire et beauté et que les soirées se reproduisent ! »


10153185_287442224747236_1440040563_n« Efflorescence Culturelle ça vient de la suggestion d’une copine, à ce moment là on était en Terminale et on devait lire Zazie dans le métro de Queneau et on a péché « efflorescence » du livre. On trouvait que ça faisait une jolie métaphore, comme la fleur qui ne cesse de pousser. Pour ce qui est de « culturelle », j’avais déjà pour idée de laisser une grande place à la culture sur le site. D’ailleurs le slogan « la culture ne devrait jamais être un luxe » est resté pendant un petit moment ! aujourd’hui on est une dizaine de personnes à partager la même idée. C’est avant tout par curiosité et goût pour la culture, notamment la musique. Et après y avoir goûté, c’est une formidable aventure humaine, de rencontrer différentes personnes, corps de métiers, d’artistes. La musique c’est à la fois quelque chose qui est avant tout commun, partagé. »


coucou

« Indeflagration est d’abord et avant tout un projet expérimental. Conçu pour enrichir votre environnement musical de pépites sans interruption, ce site web vous accompagne dans un trajet évolutif et interactif, aux rubriques très diverses. Entre des nouvelles perles de musique indépendante et des redécouvertes de morceaux oubliés (forages dans le passé auxquels nous avons consacré un jour de la semaine : le mardi), nous ne nous limitons à aucun style et ne partageons que des morceaux/albums que nous aimons. Nous avons d’ailleurs la fâcheuse tendance à leur trouver des filiations (légitimes ou non, à vous de nous le dire) à travers des parallèles flagrants, et à les mêler incestueusement dans des playlists, auxquelles on vous demande souvent de participer ! »

Visuel Mardi Musique


306000_331915353523956_1170711849_n« Just A Trip est un collectif de musique électronique composé actuellement de six artistes de la scène deep/house/tech house/techno/minimal. L’association organise des soirées dans divers lieux de la Capitale et parfois en province.
Juste un voyage qui commence début 2012 malgré quelques soucis de mise en place. Le but premier était de pouvoir jouer dans de multiples endroits différents puis monter une petite structure sympa pour que des djs se joignent aux fondateurs. Toujours ravie de découvrir de nouveaux artistes, la famille JAT ne demande qu’à s’agrandir. »


24520_116218198397010_3242883_n« L’adage populaire veut que Kaput Brain webzine, matière grise à teneur musicale, soit né un matin glacé du 3 janvier 2010. Alors que les cerveaux se remettaient d’un nouvel an arrosé, un cervelet créa un blog destiné à la scène musicale de Bar-le-Duc ainsi que la « culture » en diffusant poèmes, dessins et autres nouvelles. Cette ligne éditoriale était inspirée d’un fanzine disparu quelques mois plus tôt après une dizaine de parution.
Actuellement à sa troisième version, Kaput Brain est désormais un espace dédié uniquement à la musique. Des neurones agités du webzine fourmillent kroniques, interviews, au rythme d’un article par semaine environ, inspirées de tous horizons géographiques et genres musicaux. La bande dessinée parachève l’identité de Kaput Brain webzine avec les aventures délirantes de Yanne le hyène. »


10336779_730475280344307_7156510755751260449_n« Klase Magazine, voyageur immobile, raconte une histoire. Entre sonorités électroniques, pop, sensuelles, dans un monde infini, Panda – notre mascotte – habille l’artistique d’une plume délicate et sincère. Il condense l’art, à sa façon, par un coup de foudre subjectivement neutre. Car ce projet a pour ambition d’être médiocre jusqu’au bout. Avec la taille de son âme, Daniel Darc – le printemps à lui seul, rasé à la légère – avait raison : « les gens médiocres arrivent à tout, parce qu’ils n’inquiètent personne ». Surtout, ne vous inquiétez pas, Klase Magazine restera médiocre. Médiocre pour mieux surprendre. La beauté vous appartient, Panda vous aide à la trouver. Médiocre. »


486437_546040605426736_1631677162_n« Lost Song est un webzine musical formé depuis plus de 6 ans dans le but de soutenir la nouvelle scène française. Chaque semaine, (re)découvrez ces artistes qui font vibrer la France ! »


395247_235617049862103_200264717_n« Notre but premier est de vivre pour et par le Rock, tout en dénonçant et rejetant cette Folie Commerciale qui détruit la Musique à tout les niveaux de nos jours.
Rockin’ Dreams a été créé à l’origine pour permettre aux amateurs de Rock d’écouter de la musique tout les jours tout en développant leur culture, et de découvrir de jeunes groupes prometteurs ou d’anciens groupes oubliés, tout en les replaçant dans leur contexte de l’époque. Ce réseau permettra aussi à tout un chacun de suivre l’actualité Rock dans le monde, et d’être informés des concerts à venir. Les news et dates de tous les groupes partenaires seront affichées et mises à jours chaque semaine, et des chroniques CD et interviews exclusives seront possibles. »


430658_10150726367508993_1007549494_n

« Some are on the way: Permettre à tout le monde de découvrir des « petits » groupes qui font de « grandes » choses. »


1002373_757806197571578_1923242429_n« Depuis l’inaugural « Status » (premier album du trio new-yorkais Elk City) à l’orée des années 2000, le label Talitres développe un catalogue aux confins de la pop et du folk. Au fil des années, des découvertes et des signatures, une seule exigence : défendre les artistes qui parlent à nos oreilles et qui secouent notre cœur.

Éditer le second album des américains de The National (« Sad Song For Dirty Lovers »), adopter et accompagner les anglais lunaires de Flotation Toy Warning, découvrir la joie de collaborer avec certaines obsessions musicales antérieures à la création du label (The Wedding Present, Idaho, Swell, The Apartments), résonner avec le songwriting américain (Emily Jane White, Micah P. Hinson, Will Stratton, The Walkmen, Le Loup), ouvrir les frontières baltes (Ewert And The Two Dragons), jouer aux montagnes russes (Motorama), aimer aussi des artistes français en devenir (That Summer, Stranded Horse, François And The Atlas Mountains, Verone, Garciaphone, The Callstore) telles sont quelques pierres de l’édifice.

Fort 80 références à son actif (pour un rythme de 6 à 9 nouvelles sorties par an), Talitres possède une distribution (physique et numérique) en France, sur l’ensemble des territoires européens, voire en Asie. Talitres est membre de la Feppia (Fédération des Editeurs de Producteurs Phonographiques Indépendants d’Aquitaine) et est soutenu par le Conseil Régional d’Aquitaine. »


1476182_241890632642831_1474007291_n« Zikos: C’est en évoluant dans des groupes de rock depuis le lycée que nous nous sommes retrouvés autour de ce projet. En effet nous partagions souvent les nombreuses anecdotes de nos groupes respectifs. De ces échanges est née l’idée de réalisation d’un projet de fiction.
En effet, nous sommes (les 3 protagonistes de la série) des musiciens amateurs éclairés évoluant dans différents groupes de rock depuis plusieurs années. On continue la musique à côté bien sur. C’est notre source d’inspiration. Ce ne sont pas des rôles de composition puisque nous occupons tous les postes joués dans la série. Sauf Antoine qui sait tout faire…c’est d’ailleurs assez énervant. Nous ne sommes pas comédiens, notre seul souhait était de ne pas se faire lincher dans la rue par nos connaissances. De ce point de vue là, la série est une réussite.
Maintenant on ne voit que les écueils de la saison 1. C’est toujours pareil quand on prend du recul. On cherche donc à les éviter pour la suite. Les épisodes sont sur la toile et ne font que commencer leur route qu’on leurs souhaite longue. »